You are currently viewing Le printemps en diététique chinoise

Le printemps en diététique chinoise

  • Post category:Diététique / Santé
  • Reading time:3 mins read

Le printemps du point de vue de la diététique et de la médecine chinoise

Le printemps est lié à l’élément bois, à la couleur verte et au Foie/Vésicule Biliaire et aux yeux. Lorsque le printemps arrive, la sève des arbres monte et notre corps cherche à évacuer la chaleur qu’il a accumulé tout au long de l’hiver. Le foie se suractive pour permettre cette évacuation et a besoin d’être drainé. Le sang monte, le corps se réchauffe et l’énergie a tendance à stagner au niveau de la tête.

Que faire dans l’alimentation pour réguler ces changements corporels ?

  1. L’info citron. Déposer 5 gouttes de citron dans un fond d’eau tiède le matin permet de communiquer à votre corps qu’il est au printemps. Cela l’aide à s’ auto-réguler dès le début de la journée.
  2. Alléger les repas. Diminuer l’alcool, le sucre et la viande. Augmenter les légumes, les céréales et les repas végétariens.
  3. Éviter les plats mijotés avec du gras
  4. Modérer sa consommation de boissons, surtout les froides
  5. Augmenter la saveur douce en mangeant plus de céréales

Comme nous l’avons vu dans l’article de présentation du printemps, cette saison participe au moment où notre organisme sort de sa grotte. 

Pour savoir que manger au printemps il  suffit de regarder ce qui pousse dans votre jardin et ce que proposent les producteurs locaux. Je vous invite à télécharger les fiches récapitulatives des fruits et légumes de saison pour le printemps pour les afficher sur votre réfrigérateur.

Saveur et Nature

Pour les personnes qui ne présentent pas de signe particulier de dérèglement (symptômes et maladies) au printemps vous privilégiez les aliments de saveur piquante et de nature fraîche ou tiède. Pour connaître les aliments concernés à privilégier reportez-vous aux tableaux des fruits et légumes de saison.

Modes de cuisson

L’ébullition rapide de légumes verts, des soupes légères, des aliments sautés à l’eau et à l’huile, des légumes et viandes sautés à la poêle, des légumes et poissons cuits à la vapeur ou à l’étouffée, des pickles rapides.

Les aliments et modes de cuisson à éviter

La charcuterie, les fromages fermentés, la friture, les épices, le sucre, le chocolat, l’alcool, la moutarde, la cannelle, le clou de girofle, le gingembre sec, l’ail, le piment fort, les poivres, le poulet (pas plus d’une fois par semaine), l’agneau et les plats mijotés.

Laisser un commentaire