You are currently viewing La détox du printemps

La détox du printemps

Pourquoi ?

A la sortie de l’hiver, le corps a fait le plein d’énergie liée à la terre avec les légumes racines et une alimentation plus ancrée. Le corps sort de son mode de fonctionnement de stockage et de repos. Il commence doucement avec l’arrivée du printemps à se nettoyer. Pour effectuer une soft détox du printemps, il convient d’éliminer en douceur les toxines accumulées au cours des mois d’hiver qui ont du mal à s’éliminer naturellement.

Pour qui ?

Si vous présentez un ou plusieurs symptômes de la liste ci-dessous, une détox est à envisager : des douleurs musculaires et articulaires, des migraines, des problèmes ophtalmiques, des tensions au niveau de la région du cou et de la nuque, des troubles du sommeil, une digestion inconfortable, la langue avec un enduit jaune, le teint cireux, terne, une fatigue générale.

La détox aromathérapie peut s’accompagner d’une infusion de saison. Le détail des plantes conseillées se trouve dans cet article.

Comment ?

1. Contre-indications

Ne pas utiliser chez la femme enceinte, allaitante et les enfants de moins de 6 ans au moins.

2. Utilisations – cures

Les précautions d’utilisation s’appliquent autant qu’elles soient consommées par voie interne, utilisées par voie externe ou diffusées.

Les huiles essentielles sont concentrées en principes aromatiques,c’est pourquoi les utiliser avec précaution permet d’éviter les problèmes de santé par la suite.

Pour une utilisation par voie interne :

Diluer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle dans 1 cuillère à café d’huile végétale ou de miel, ou déposer 2 gouttes d’huile essentielle sur un support neutre. La consommation ne doit pas excéder 2 gouttes du mélange obtenu 2 fois par jour. Diluer 2 gouttes d’huile essentielle et 8 gouttes de dispersant dans 1 verre d’eau froide ou dans 1 tasse d’eau chaude. Boire la boisson matin et soir, pendant 15 à 20 jours.

Pour une utilisation par voie externe :

Il est fortement conseillé de diluer l’huile essentielle dans une huile végétale afin d’éviter toute irritation ou agression cutanée. Ne jamais utiliser une huile essentielle pure sur la peau. Certaines huiles essentielles sont dermocaustiques ou sensibilisantes. De plus, à force d’être appliquées pures, parfois les huiles essentielles peuvent être perçues comme une agression par notre système immunitaire et favoriser l’apparition d’une allergie qui n’existait pas. Protégez-vous, diluez vos huiles essentielles.

3. Propriétés des huiles essentielles

L’huile essentielle de citron est essentielle en cas de fatigue digestive, elle protège le foie et draine la vésicule biliaire. Astringente, elle resserre les peaux et donne de l’éclat, elle est recommandée pour les troubles cutanés.

Utilisation : prendre 2 gouttes sur un support neutre le matin à jeun pendant 21 jours.

L’huile essentielle de carotte contient de l’asarone, du carotol, du pinène et du limonène. Elle détoxifie, draine, et régénère. Bactéricide et tonique circulatoire, elle est très indiquée pour la stimulation et la régénération de l’organisme.

Utilisation : diluer une goutte dans une cuillère à soupe d’huile végétale.

L’huile essentielle de romarin à verbénone contient des actifs terpènes, verbénone, camphre et 1,8 cinéole confondus, qui sont des stimulants hépatique et biliaire. C’est un excellent décongestionnant et cicatrisant.

Utilisation : diluer une goutte dans quatre gouttes d’huile végétale.

L’huile essentielle de céleri contient du limonène, du sélinène, du bêta-pinène, du dihydrocarvone et de l’alpha-terpinéol. C’est une huile stimulante, tonique des fonctions majeures de l’organisme et notamment de la digestion. De plus il a une action carminative. Son action principale est l’élimination hépatique et rénale. Elle est aussi anticancérigène et antipigmentaire.

Utilisation : diluer une goutte dans 20 gouttes d’huile végétale

L’huile essentielle de livèche contient des coumarines ou des résines, alkynes et gommes. Les phtalides sont très concentrés et stimulent le foie et des reins. Elle est un excellent détoxifiant, à action anticoagulante.

Utilisation : diluer une goutte dans minimum 4 gouttes d’huile végétale

4. Principes énergétiques des huiles essentielles

  • L’huile essentielle de citron a un effet sur le Poumon et le Gros Intestin, l’Intestin Grêle, le Foie et la Vésicule Biliaire.
  • L’huile essentielle de carotte a un effet sur le Foie et la Vésicule biliaire, le Rein, la Rate.
  • L’huile essentielle de romarin à verbénone a un effet sur le Foie et la Vésicule biliaire, le Rein, la Rate et l’Estomac, le Gros Intestin.
  • L’huile essentielle de céleri a un effet sur le Foie et la Vésicule Biliaire, le Poumon et le Gros Intestin, l’Intestin grêle, le Rein et la Vessie.
  • L’huile essentielle de livèche a un effet sur le Foie et la Vésicule Bilaire, le Rein, le Cœur et l’Intestin Grêle.

5. Recette spéciale détox

Mélanger 1 cuillère à soupe de miel, 1 goutte d’huile essentielle de citron et 1 goutte d’huile essentielle de carotte. Boire le matin à jeun dans de l’eau chaude de préférence.

Ces propriétés, indications et modes d’utilisation ne constituent en aucun cas un avis médical. Ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles du printemps dans un but thérapeutique, consultez un médecin ou un pharmacien au préalable. Il convient de se reporter aux précautions d’utilisations relatives à chaque huile essentielle.

Laisser un commentaire